Etre aimé par des cons…

8h20, dans le petit point presse de la zone industrielle où je travaille : plus de Charlie Hebdo…

(Le patron en reçoit une dizaine chaque semaine, et en temps normal il lui en reste toujours sur les bras.)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s