« Tu pollues »

Mercredi 05 septembre, Grenoble centre gare, 9h30. C’est saturé, c’est étroit, c’est plein de rues piétonnes et de lignes de tram. Je me sens un peu con, tout seul dans ma voiture. Je vais chercher un fournisseur qui arrive par le train.

Comme toujours, mes phares sont allumés. Ma vitre est baissée. Je laisse traverser un piéton, 35 ans, un peu bab’ :

Lui :

Tu as tes phares allumés.

Moi :

Oui, je sais.

Lui :

Tu pollues !

Moi :

Pardon ?!?

Lui :

Tu pollues plus avec tes phares allumés.

J’ai trouvé ça tellement surprenant et anecdotique (par rapport au fait d’être tout seul dans mon vieux gros break en plein centre), que j’en suis resté pantois…

Publicités

4 réflexions sur “« Tu pollues »

  1. la quantité de gasoil consommée en plus est infinitésimale par rapport au vomissement de ton pot d’échappement
    Tu appliques à l’automobile ton principe de la téléphonie mobile ? c’est à dire que tu garde ton vieux clous jusqu’au bout pour attendre la nouveauté qui déchire tout ?!? je ne suis pas sur que ford fasse des points bonus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s