L’enfer vert

Et puis, ça met du beurre dans les épinards…

Parce que dieu sait que les épinards sans beurre, c’est dégueulasse !

Réflexion philosophique de moi-même après un déjeuner sorti du tupperware…

Publicités

7 réflexions sur “L’enfer vert

  1. c’est à rajouter sur la chemise de philo de madame Brigaud, à la suite des pensées de Descarte (je relance de 2), Platon (je n’ai pas du tout aimé la film) Epicure (j’ai la phobie des aiguilles) …. et des autres….

  2. Franchement du beurre…………pfffffffff…..mais c’est plus à la mode ça Monsieur Stéphan. Maintenant on met un filet de crème fraîche un peu allégée mais pas trop, voir une pointe de boursin….

  3. moi les epinard, ca ne passe que noye dans de la bechamel, avec du fromage rape mais bon ca c est mes gouts personnels ca n interesse personne
    bon ok, si tu refuse ce commentaire je ne t en tiendrai pas rigueur (mais n oublie pas je suis ta belle soeur maintenant boris, tu as signe !! eh eh)

  4. Ah oui c’est vrai j’avais oublié la béchamel, et avec ça on rajoute en plus des oeufs durs dans la bonne vieille Lorraine profonde 😉

  5. Ouais, enfin on est tous d’accord que les épinards c’est pas un aliment qui casse des briques… c’est même plutôt un bon prétexte pour se gaver de beurre, de crème ou de béchamel !

    Bon, j’dis ça, mais depuis qu’on a découvert les épinards frais, je suis réconcilié (ha bon, ça pousse sous forme de feuille ce truc ?)

    Au passage, et pour tout vous dire, la réflexion philosophique ci-dessus m’a été inspirée par des épinards congelés…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s