Petit passage à la bicicleteria…

Cafayate, quelque part dans le nord de l’Argentine…

Depuis qu’on a quitté Belen, on voit de plus en plus de grafiti « non à la mine » sur les murs. Au village de Pituil, de grandes fresques colorées sur les murs illustrent l’hostilité des locaux à l’exploitation des mines d’or par les canadiens.

C’est à Cafayate, à l’occasion d’une révision de nos vélos et d’une leçon de réglage des dérailleurs à la petite « bicicleteria » du coin, qu’on saisit l’occasion d’aborder le sujet avec un argentin. Le gérant, dit aussi « El Profesor » par ses habitués, nous éclaircit. Ici, ils militent contre un nouveau projet d’exploitation des mines de silicium.

« Les mines, c’est vraiment une catastrophe pour l’environnement, surtout dans cette région où l’eau est précieuse », explique t’il avec conviction. »Ils utilisent des volumes d’eau importants pour nettoyer les métaux toxiques. Les conduits d’évacuation sont souvent mal étanchéisés. Les eaux polluées s’inflitrent dans les terres et dévastent toutes les zones alentours. »

« C’est ce qui est arrivé dans la vallée de Santa Maria », poursuit t’il. « dans un rayon de 30 km, plus rien ne pousse. On n’entend pas d’oiseaux, ils ne reste plus rien. A Cafayate, une mine serait une catastrophe. Alors que le tourisme est en plein boum, une mine de silicium tournerait pendant 20 ans, et, une fois épuisée, elle ne laisserait qu’un paysage détruit et contaminé. »

Et pourtant, il semble que cette volonté de lutter contre les mines ne soit pas unanime.  » Les gens ne sont simplement pas informés. Alors nous, on passe beaucoup de temps à en parler autour de nous, à informer les gens des conséquences. »

On fait moins les malins, avec nos ipods et nos appareils photos dans les poches…

Absorbé par cette discussion, « El Profesor » ne devait pas être très concentré sur le réglage de mon dérailleur, pire qu’avant ! Boris a vite pu mettre en application la leçon de mécanique du vélo toute fraîche !

Publicités

5 réflexions sur “Petit passage à la bicicleteria…

  1. Quand vous allez revenir, non seulement il faudra continuer à faire la chasse aux 4/4,mais il faudra aussi organiser la chasse aux IPOD et autres engins au silicium
    Vous avez le temps d’y penser , pendant que votre riz aux oignons cuit tranquille ds la gamelle

  2. yavait un truc qui me choquait sur les photos… il a en a fallu plusieurs pour comprendre: le T-shirt blanc immaculé!!
    Ca fait super road star de partir en velo vagabond, et de garder le T-shirt propre!
    Je veux le voir en rentrant celui-ci!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s