Paso de Jama : on a mangé notre pain blanc

Fini les cafés en terrasse sur la plaza, les routes bucoliques, les dégustations de vin… Cap sur le Chili puis la Bolivie, avec la traversée de la Cordillère par le Paso de Jama. Bonjour route en lacets, dénivelée, altitude, bivouacs…

On commence par une surprenante liaison entre Salta* et Jujuy. On s’attendait à une autoroute, en fait celle-ci contourne les montagnes par lesquelles nous passons. Et on se retrouve quasiment seuls sur une petite route qui serpente à travers une véritable jungle !

La jungle entre Salta et Jujuy

De Jujuy, on remonte la quebrada de Huamarca sur 1000 mètres de dénivelée, jusqu’à Purmamarca, la montagne aux 7 couleurs. Les choses sérieuses commencent : 2000m de dénivelée sur 35km, afin de monter sur l’altiplano que traverse la frontière Chili-Argentine. On bivouaque dans une épingle à 3500m d’altitude, pour s’acclimater doucement. Ambiance étrange avec les camions qui descendent au frein moteur dans la nuit brumeuse.

"Los carracoles", de 2000m d'altitude a 4170m !

Puis c’est notre premier passage à plus de 4000m, et la descente glaciale vers les Salinas Grandes. On hésite un peu : « vous savez, on va vers Uyuni, le plus grand salar du monde ; alors votre flaque de sel… » 😀 Évidemment, on s’arrête pour profiter de ce décor sur-réaliste. Puis ce sont de longues lignes droites sur l’altiplano. Le blanc infini des Salinas Grandes derrière, des montagnes à 6000 devant. Des touffes d’herbes jaunies battues par le vent à perte de vue, et les nuages qui moutonnent. On roule dans une carte postale de l’Amérique du Sud, excités comme des gamins.

Salinas Grandes

Bivouac à 3900m, puis la route serpente, remonte et redescend, contourne encore cette falaise, avant d’arriver enfin à Susques, petite ville au milieu de rien. Tous les camions qui passent le col s’y arrêtent pour faire le plein, nous aussi : énormes salade et morceau de viande au restaurant. Après Susques, dernier site touristique argentin avant la frontière, il y a juste assez de circulation pour assurer la sécurité en cas de pépin.

Attention, llamas !

Bivouac magique au-dessus du Salar d’Olaroz éclairé par la pleine lune. De l’autre coté de la mer de sel, les quelques habitations éclairées ressemblent à des phares sur la côte.

Dernière journée très sauvage pour rejoindre le poste frontière. On passe ce dimanche de Pacques à 4200m d’altitude. Le vent tourbillonnant qui se forme dans la plaine de Jama essaye de nous empêcher d’atteindre la douane… Jama est aujourd’hui un vrai village, avec une station essence, un motel en instance d’ouverture et des douaniers sympas comme une porte de prison. Ils ne veulent pas qu’on campe : « s’il vous arrivait quelque chose, ce serait de notre responsabilité »… Le gérant du motel accepte de nous laisser squatter une chambre sans meubles.

Squat d'un motel en cours de finition a Jama

On passe au Chili. Toutes les montagnes se sont chargées de neige pendant la nuit. Le col-frontière est donné à 4320m, mais ça continue de monter après. On longe un nouveau salar, réserve de flamands roses. La route devient si raide que l’on doit zigzaguer pour compenser l’absence de lacets ! A 17h, on atteint le point le plus haut : 4825m !

Apres le paso de Jama, ca continue de monter...

Il est temps de perdre de l’altitude si on veut passer une nuit correcte… 4500m, on n’ira pas plus bas. Nuit quasiment blanche pour moi. Au matin, la tente est couverte de givre, dehors comme dedans. Dernier jour avant San Pedro de Atacama. On remonte à 4800m, puis la route ondule indéfiniment. Le froid et la fatigue commencent à peser.

Le soleil est la, on leve le bivouac. 4500m d'altitude !

On aperçoit furtivement ce qui sera notre prochaine étape : la Laguna Verde et le désert du sud Lipez, derrière le volcan Licancabur. En attendant, on descend se reposer à San Pedro. Les Chiliens sont fous : la route est quasiment toute droite, il n’y a aucune épingle dans la descente. Par contre, une « pista de emergencia » tous les kilomètres, ainsi que plusieurs carcasses de camion sur le coté…

Deux milles mètres de descente, qu’il faudra bien remonter d’une manière ou d’une autre pour entrer dans le sud Lipez. San Pedro de Atacama, amas d’hotels et de restaurants pour touristes étrangers, au milieu du désert. Peu importe, on se repose là trois jours, avant de s’atteler aux pistes qui serpentent entre les lagunas jusqu’à Uyuni. Chaque chose en son temps…


* Salta, ville excécrable qu’on quitte sans regret. Son seul intéret : le « Solar del Conviento », un restaurant dans lequel on a goute au meilleur boeuf qu’on ai jamais connu.

Un bref apercu de ce qui nous attend pour la prochaine étape

Publicités

49 réflexions sur “Paso de Jama : on a mangé notre pain blanc

  1. Bon anniversaire Marie!
    Mémé Foulon, elle n’aimait pas les descentes en vélo, alors elle pédalait à la montée, et elle descendait de vélo à la descente.

  2. Salut salut, joyeux anniversaire!!
    je ne sais pas si pour fêter l’occasion vous aurez droits à un bon petit gueuleton, de leur côté, les lombrics se régalent et vont bientôt accueillir de nouveaux compatriotes, on va aller leur acheter des petits copains, car ils sont pas assez nombreux et du coup, c’est un peu « les dents de la mouche II la vengeance » chez nous…
    bref, on pense bien à vous, on veut encore plus de récit et de photos!
    Bisous de nous tous,
    Les Dupont.

  3. Salut,

    JOYEUX ANNIVERSAIRE !
    J’adore lire vos petites histoires sur ce merveilleux voyage. Je vous trouve très aventurier et j’admire votre courage … ce n’est pas moi qui partirait comme ça à l’aventure. Je vous souhaite bonne route pour les jours à venir …
    Bisous

  4. Alors, pendant que Marie termine de fêter en avance son anniversaire, Borris, prépare toi à quitter les années 20!
    bises à vous 2 et bonne continuation!

  5. Bon anniversaire Marie. Nous voulions t’offrir pour ton anniversaire le vent de dos jusque fin aout 08, mais il y avait rupture de stock… Nous avons pensé que le vent de face serait mieux que rien!
    Gros bisous de Marie-Dominique, Christian, Mélanie et Julien

  6. on bivouac à l’altitude du mont blanc et on chipotte devant une montée un peu raide ?!? un peu de courage voyons ! vous êtes en vacances mais quand même !! enlevez donc le fanion français quand vous faites du stop, çà fait mauvais genre ;-D

  7. coucou
    ici on essaye de grimper entre les gouttes …je suis retournée la semaine dernière à « venasque »pres d’avignon (seb d’aix nous y avait tous amenés…vous vous rappelez?)

    aujourd’hui retour à la realité on prepare la rentrée!!!si si

    tres bon annif marie

    de grosses bises à vous deux
    delphine

  8. Bonjour Marie,

    un petit coucou de notre Lorraine pluvieuse d’où nous te souhaitons un Joyeux Anniversaire…

    Gros bisous à vous deux et bon périple…

    A bientôt peut être

    Laura et Bruno

  9. Coucou vous deux !
    Je profite d’un moment de calme pour te souhaiter, Marie, un bon anniversaire !!!! Si elle me lit il en va de meme pour Blandine 😉
    J’espere que vous avez toutes les deux bien été gatées !!!

    Quelle belle aventure tout de meme !

    Schmoutz d’Alsace 😮
    Lionel, rose & Lino

  10. Bon anniversaire Marie !
    Ah ces belles photos nous rappelles notre court voyage d’un mois en vélo cet été en Islande (snif c’est déjà loin).

    Ici, nos vers aussi vont bien, ils grouillent en surface de notre composteur. Comme sont les « petits » des votre à chaque fois que nous les voyons nous pensons un peu à vous et aux superbes photos prises au G10, que nous venons voir avec envie sur loindesyeux !

    Bises à vous deux et bon vent sud américain (c’est à dire dans le dos).

    Steph et Nono

  11. Bueno Geburstag Marie

    El Rodriguez familia esta universalle et n’hésitez pas to go to sehen uns cousin Roberto.

    Don’t forget :
    « El vélo Solex qui va comme oune avion à la condition de pédaler comme oune … »

    « Plus que tu pédales lentement, moins que tu avances vite »

  12. Coucou Marie,

    bon ben je crois que j’ai loupé le rendez-vous. Mais bon joyeux anniversaire, et pleins de gros bisous des Francs-Comtois.

  13. Tout comme Stef, un peu àl atraine, mais qu’importe: Gaëlle et moi-même te souhaitons un très bon anniv sud américain Marie!!!

    Continuez à pédaler, pour nous c’est un régal que de vous lire et de voir vos photos (au passage je sui vraiment impressionné par le G10, même si je sais que le photographe a lui aussi du talent).

    Bon vent!

  14. ALERTES:

    Non seulement il faut vous méfier des camions, mais il y a maintenant d’autres ennemis sur la route:
    http://www.lequipe.fr/Formule1/breves2009/20090425_110139_les-citroen-junior-sur-les-rails.html

    Et puis attention si vous rencontrez des cochons réfugiés du Mexique: ils peuvent rabattre vers le sud un virus mortel pour l’homme. L’information est très sérieuse, puisqu’elle est sur votre canard préféré!
    http://www.liberation.fr/monde/0101563926-un-virus-mortel-met-mexico-en-etat-d-alerte

    Vite, des nouvelles!

  15. De plus en plus a la traine, Joyeux Anniversaire et continuer cette bien belle aventure que nous suivions grace a ce blog

    Xavier, Sophie, Martin et …

  16. Salut les aventuriers,

    Nous souhaitons un joyeux anniversaire en retard à Marie et en avance à Boris, ne sachant pas quand il pourra lire ces lignes.
    Vous avez dû affronter le froid avec ces altitudes « himalayennes », non ?
    Si vous rencontrez des mexicains, portez vite un masque, ils pourraient vous refiler la grippe porcine………….Mais comme dirait Yann, il y a autant de chance d’en rencontrer que de trouver un billet d’avion dans une cabine !!!( cf blog de Yann en Calédonie )
    Même si vous ne recevez pas souvent de commentaires de notre part, nous pensons très souvent à vous deux. Courage pour la poursuite de votre aventure
    Gros bisous
    Simone et Roger

  17. Maryam, Maryam, lamnia sabachtani ? *

    Est-ce parceque je suis vieux avec un oeil crevé? Je ne pèse pourtant pas pas lourd (puisque je suis creux): tu aurais pu m’emmener dans ta sacoche…
    Si tu ne te souviens plus de moi, clique sur mon nom!

    * araméen

  18. Bon anniversaire, cher gendre!
    Je sais, ce n’est que demain que tu auras 399 ans (Marie a mis sur votre blog que tu allais entrer dans ta 40eme décennie!!), mais vous pédalez si vite que je ne voulais pas rater votre pause.
    Voici ton cadeau:
    http://picasaweb.google.fr/jdenel/AttentionLesVelos?authkey=Gv1sRgCP2v_83j2ryNwwE#5327774195445125970
    Prévoir une grande remorque avec chaise longue (pour toi)… et compartiment croquettes!
    On attend avec impatience que vous trouviez une ville plus civilisée que Uyuni, pour voir vos photos sur loindesyeux de votre nuit à 4850m.
    Pédalez bien!

  19. BO jeune homme radieux, maintenant barbu
    RIS en ce grand jour avec ta chère petite femme

    qui malgré son farouche coup de pédale
    ne te rattrapera jamais …en âge!

    JOYEUX ANNIVERSAIRE à toi, Boris
    et que votre merveilleuse aventure
    continue de vous enchanter
    ainsi que toux eux qui vous suivent sur le blog.
    Grosses bises de sédentaires!
    A et M

  20. joyeux anniversaire Boris !
    pour demain, j espere que tu te trouveras un gateau au chocolat sur la route, pas evident dans ces contrees
    aller pour ton anniversaire je t en ai cuisine un, on le mangera pour toi :

    c’est penible hein tout ces liens !!!

    gros bisous

  21. Bonne journée d’anni à mon gendre, ce jour là tu devrais demander à marie qu’elle te pousse ds les cotes, c’est les tourists qui vt etre étonnés!
    Mais, connaissant ma fifille…
    ou alors tu lui demandes un gateau fait maison, style gateau de riz moulé ds une boite de sardine, c’est l’intention qui compte
    si je comprends bien, c’est 30?

    grso bisous à ts les deux

  22. Joyeux anniversaire Boris !
    On compte sur toi pour marquer le coup à Uyuni et de notre côté on boira un coup à tes 31 ans (ça nous donnera un bon prétexte pour s’ouvrir une bouteille !).
    Déjà 2 mois que vous pédalez, et l’aventure continue !
    A+
    Nath et Greg

  23. JOYEUX ANNIVERSAIRE COUSIN !!!! y’a un an nous prévoyons notre « décente » à Villars, mais là cette année, et bien c’est via ton blog que nous te souhaitons un Joyeux Anniversaire !!!!

    demain je pourrais le souhaiter de vive voix à ton frère qui sera de passage en lorraine… eh oui, la lorraine… tu te souviens ? hi hi, à l’autre bout de monde, un petit coin de « paradis », mdrrrrrrrr

    à bientôt…

    bonne route…

    gros bisous

  24. ah oui, demain je vais tâcher de montrer ton blog à la mémère… je lui avais imprimé l’autre fois, mais j’aimerais qu’elle voit les photos en couleur….
    peut être à demain alors, avec un joli brin de muguet…
    y’en a là bas ??? hi hi

  25. Joyeux anniversaire Bob,

    Souviens toi, il y a un an, dans la forêt de Stahlheim…tu faisais moins LA fière.

    Rodriguez un jour, Rodriguez Toujours.

    Que ça monte ou que ça descende, à droite ou à gauche, n’oubliez pas que pour avancer, il faut pédaler.

  26. être né le 30 avril, çà servait à rallonger le pont du premier mai en rajoutant un jour férié !! mais si vous pédalez comme des galériens même les jours fériés, je me dis qu »y p’u d’jeunesse tiens çà m’déprime »
    bon anniversaire à Boris, qui le passe sur son vélo alors qu’il aurait pu être peinard ce jour là !!

  27. BOn anniversaire Boris, nous pensont tres tres fort a vous. c est vraiment tres chouette de vous suivre. Merci beaucoup pour cette « promenade » sportive bien tranquillou pour nous.
    Des bisous beaucoup beaucoup
    Xavier, Sophie, martin ….

  28. Joyeux anniversaire Boris, pour l’entrée dans ta trente deuxième année je t’offre pendant 1 mois plantage et déplantage de tente, tambouille midi et soir et même rangeage de tes affaires et de celles de ta belle, mais quand même faut pas rêver, en échange veux une tite place dans ta remorque !!!!!!!!!!!Bisous bisous les jeunes et profitez un max.

  29. Bon Anniversaire BOB ! tu n’auras pas eu le droit au salon bleu, ni même aux croissants à gogo et blagues des collègues … mais sans doute avez vous prévu une petite halte dans une guest house sympa histoire de trinquer pour tes 31 ans et vos 2 mois de vélo ! Je me souviens d’une rando Vtt dans les vignes savoyardes …. tes mollets n’avaient pas encore atteint l’âge adulte … mais aujourd’hui te voilà Affranchi !
    Bizoux à tous les 2 / Soph73

  30. Salut Marie et bon anniversaire Boris!

    Super de suivre votre aventure en temps réel.
    Mamie Roscoff vient chez nous ,chaque semaine ,prendre de vos nouvelles : « est ce qu’ils ont assez à manger? ».
    Elle te souhaite cependant un bon anniversaire.

    Gros bisous de tata Francoise
    Gros bisous de cousin Leo

  31. Un bon gros anniversaire pour notre gros Bob national !!!
    Et bah nous on part grimper avec vos degaines, merci hein (o;

    Tu es invite au salon du 4*4 a Val d’Isere par M. Lobry, prends en bonne note.

    Des bisous a vous tous, Bob, Marie et etc …

    Tres bien (Steph)
    Gros bisous de tata Francoise c’est bo ca … Mais non c’est ecrit au dessus t’es bete toi … t’es vraiment con…

  32. un peu en retard pour te souhaiter un joyeux anniversaire mais juste le bon jour pour te souhaiter une bonne fête.
    Bon vent a vous 2.

    Bisous de nous tous.

  33. Pingback: wrought iron beds

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s