Stéphanie Thizy point com

J’ai hésité à mettre Stéphanie T. nue (bien meilleur pour générer du trafic), mais c’est déjà une information en soi : www.stephaniethizy.com.

Rhoooo, ça va Steph’, on peut déconner un peu quoi…

Noëliflette

Échauffement au repas de Noël chez Pierre et Steph’ vendredi soir : tartiflette pour 12 personnes !

Tartiflette de Noël
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Facs : la voie du dialogue…

Deux captures d’écran du reportage de France 3 sur le campus de Grenoble, jeudi matin.

Etudiant bloquant l’Upmf
1. Gréviste repoussant à grands coups de pied un « collabo » d’étudiant qui tente de se rendre en cours.

Olivier Hill en plein action
2. Directeur de Science Po Grenoble frappant un étudiant avec le pied métallique d’une poubelle, pour protester contre le blocus.

Bilan : la police charge et évacue tout le monde.

  • Pour en savoir plus sur ce dialogue serein et ces négociations entre gens responsables, quelques infos sur Lepost.fr. Ne ratez pas la vidéo extraite du journal de France 3.
  • Et pour bien comprendre, il faut connaitre le contexte : la Semitag était en grève, il n’y avait ni bus ni trams, donc tout le monde était un peu nerveux…
    😉

Affublationnisme

Rions un brin avec la désencyclopédie, parodie de Wikipedia

L’autre soir, les Maries se demandaient :

C’est quoi déjà le surnom qu’on donne aux Grenoblois ?

La désencyclopédie nous répond :

Anoraks: Surnom utilisé par les Lyonnais. Fait référence à l’habitude locale de s’habiller 6 mois sur 12 comme si on allait skier. Oui bon c’est vrai que la population dite « étudiante » skie effectivement 6 mois sur 12…

Extrait d’un article plus général sur les Isérois, dont je vous recommande chaudement la lecture. Particulièrement le paragraphe sur les ingénieurs, croustillant !

Mike Horn au Summum de Grenoble

La soirée de clotûre des 9e Rencontres du cinéma de montagne a eu lieu vendredi 09.10 au Summum. Soirée Mike Horn… Il fallait bien les 3500 places de la salle de concert de Grenoble pour accueillir tous ceux qui voulaient voir cet explorateur surhumain.

J’ai lu cet été Latitude 0°, le récit de son tour du monde en suivant l’équateur (en bateau, à pied, en vélo, en pirogue). J’étais très curieux de voir les quelques images tournées lors de sa traversée de la jungle amazonienne (jamais faite auparavant), mais j’ai surtout été très impressionné par les images du Pôle Nord en hiver : nuit noire, tout à la lueur de la frontale, filmé en nightshot (dominantes vertes sur l’image). Et, dans cette ambiance, Mike Horn qui enfile sa combinaison étanche pour traverser en rampant une très fine couche de glace !

Allez, queques critiques quand-même, pour ne pas tomber dans l’admiration béate du personnage : Mike Horn nous a passé tous ses films, de sa descente de l’Amazone en hydrospeed jusqu’à son premier 8000 cet été. Ça faisait un peu Ma vie mon oeuvre, ça n’en finissait plus. Dommage, parce que du coup et on ne prend pas le temps de rester discuter avec le tout Grenoble grimpant et voyageant aperçu hier soir.

De plus, Mike Horn doit gagner une partie de sa vie en faisant du coaching en entreprise. Et hier, il s’est un peu cru en entreprise : comment faire face aux problèmes, comment puiser des ressources insoupçonnées au fond de soi, comment réussir sa vie… Et j’ai trouvé parfois qu’il était à la limite du mépris : vous, pauvres travailleurs qui avez subi les bouchons pour venir voir un homme exceptionnel comme moi, alors que vous avez tant de soucis dans votre vie misérable…

Bon, je force un peu le trait, car ça fait de toute façon partie du personnage Mike Horn : un homme entier, qui sait ce qu’il veut et où il va. Et on ne va pas bouder notre plaisir : on a passé une excellente soirée, faite de voyages, de rêves et d’exploit.

Et même si l’homme a oublié d’être modeste, je vais me plonger dans ses derniers bouquins, sur le tour du cercle arctique et le pôle de nuit.

www.mikehorn.com

Ma première Amap

Ce soir, j’ai fais ma première Amap… Je me demandais comment ça allait se passer…

Ce n’était pas sale… ce n’était pas douloureux non plus… C’était même plutôt bon !

Ce que j’ai trouvé vraiment bon, c’était le fromage de chèvre :


Retour de l'Amap

On s’est donc engagés pour 6 mois. Toutes les semaines, nous irons chercher un demi-panier de fruits, un demi-panier de légumes, et un demi-panier de laitages (le panier, c’est l’unité de base à l’Amap).

Si avec ça on n’arrive pas à manger équilibré, on est perdus pour la France…

Ce soir, c’était donc ma première Amap. J’y retournerai. 😉

– –
NB: le chocolat Lindt à la crème de Whisky (si si, regardez bien au fond, derrière la salade) n’est pas fourni par l’Amap… Et puis tiens, je vais aller me goinfrer avec les framboises avant que Marie ne rentre !