« Ils se sont mis des roues, les imbéciles… »

Dieu est en entretien d’embauche sur terre, avec le directeur du personnel. Il raconte son parcours, ses expériences et La Création.
Il parle des hommes, et de tous les accessoires qu’il leur a inventé pour qu’ils puissent marcher et courir le monde :

– Je me demande maintenant si c’était pas superflu.
– Qu’est-ce que vous voulez dire ?
– Ils se sont mis des roues, les imbéciles… Quand je pense que je leur ai fait des petits chemins qui sentent la noisette, que j’ai caché des fleurs sauvages dans les bas côtés… Ils traversent tout ça à cent à l’heure, sans prendre le temps de regarder ni de respirer, pour arriver plus tôt sur la Costa Brava…
Dieu prend un air désabusé :
– Je me demande parfois si je ne me suis pas casssé le cul pour rien. Si c’était à refaire, au lieu de la Terre, vous savez ce que je leur ferais ?
– Non.
– Un grand parking.

Le C.V. de Dieu – Jean-Louis Fournier.

La vitesse vous manque ?

« Le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule ». Le genre de formule qu’on retrouve régulièrement dans la rubrique « violence routière » de son quotidien régional.

Cette expression m’a toujours laissé perplexe : il faisait quoi le conducteur, pour perdre le contrôle de son véhicule ? Il fouillait dans la boîte à gants ? Il était retourné vers la banquette arrière pour baffer son gamin ? Il mangeait une crêpe pleine de sauce avec les deux mains ?
Lire la suite

Là où il y a de la gêne…

… il n’y a pas de plaisir.

Sida – Avec le tourisme sexuel, facteur principal de l’expansion du sida, la Thaïlande compte parmi les pays les plus atteints au monde. Pensez donc à vous protéger.

Trouvé dans la rubrique Santé d’un guide de voyage, en préparant nos vacances d’août.

Et un petit mot pour dire que, le tourisme sexuel, c’est pas le truc le plus vertueux du monde, ça vous étoufferait ?

Horde-prix

Dans la vitrine d’une bijouterie de la limite-glauque-galerie-marchande du Palais des Congrès de Paris, j’ai vu une montre à 13 000 euros.

Il fallait que je le dise… Voilà, c’est fait.

(Hein ? Ah non, je l’ai pas prise, elle me plaisait pas trop).